Les Aventures de Tintin Index du Forum


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La famille dans la BD

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventures de Tintin Index du Forum -> Autour de Tintin -> Les autres séries en BD
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sonia
Aide de camp du Général Alcazar
Aide de camp du Général Alcazar

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2012
Messages: 1 592
Pays: Canada
Région: Québec
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 00:15 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Simonie a écrit:

Ah ah, là on tombe dans mon domaine de prédilection ... Laughing

En effet, Hergé contait réutiliser les frères Loiseau, et expliquer ce qu'ils étaient devenu entre-temps.
Le projet s'appelait "Nestor et la Justice" et occupa Hergé de 1958 à 1959, avant finalement d'être abandonné ...

Le récit était plutôt emballant ...
Nestor demande un jour de congé au Capitaine, pour se rendre au chevet de sa sœur malade.
Ce dernier accpete et Nestor s’en va et revient le soir.
Le lendemain matin les journaux relate l'assassinat d’une personne, qui du premier abord n'a rien à voir avec le majordome.
Au fil de l'enquête, les soupçons se portent néanmoins sur Nestor !
Le fidèle majordome, un assassin ? Tout l’accable : les empreintes digitales, son attitude suspecte, ses mensonges … le dénouement finira par l'innocenter : Nestor a été victime, une nouvelle fois d’une machination de l’un des frères Loiseau.

Ce projet, dont on a que la synopsis, a néanmoins été le fil conducteur de quelque Pastiches, comme "Embrouille à Moulinsart".



Blizzard a écrit:
Ah oui exact! il s'agissait de ce récit  Smile


Très bon et original d'ailleurs. 
ça me le ferait presque plus regretter que le Thermozéro.
Mais cela aurait dérogé à une règle primordiale de Hergé: Pas de mention de la famille proche dans Tintin.


Wow, merci de toutes ces précisions Simonie et Blizzard! Mais ça semble absolument génial cette histoire, j'aurais adoré ça! Bravo Et de donner un rôle important à Nestor aurait été fascinant! J'aurais bien aimé le voir dans une histoire où il aurait été très impliqué, car il est un personnage très intéressant qui aurait mérité d'être davantage placé en évidence.

Je ne l'ai même pas vu et juste à lire votre message, je suis déjà fan de ce projet d'Hergé, dommage que ce ne ce soit pas concrétisé. Est-ce que quelqu'un sait si c'est vraiment Hergé lui-même qui a abandonné l'idée de ce ''Nestor et la justice'' ou si ce sont des influences externes qui ont conduit à ne pas donner suite au projet?

Une autre question que je me pose, Hergé avait-t-il déjà clairement exprimé qu'il ne ferait jamais mention de famille proche dans Tintin ou si au fond, c'est surtout une observation qu'on a pû voir de toutes évidences au fil de tous les albums? Est-ce ça que tu veux dire Blizzard quand tu parles d'une règle primordiale d'Hergé?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 00:15 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
monsieur Li
Patron du Lotus bleu
Patron du Lotus bleu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 5 379
Emploi: écornifleur à roulettes
Localisation: chez les fils du Dragon
Pays: France
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 01:12 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Ce n'est pas un canon officiel. Mais chez les grands héros de BD classiques, on ne parle pas de famille proche du/des héros. A la rigueur, on évoque les collatéraux (les cousins, les oncles, les neveux) ou les ancêtres de quelques siècles. Cette tendance générale s'efface de plus en plus depuis quelques années (en fait, depuis qu'on se met à parler de "la jeunesse de ...", où la famille proche du héros est obligatoirement évoquée)

Exemples divers

Lucky Luke : pendant longtemps, la seule famille de Lucky Luke, c'est son cheval. Ce n'est que récemment, avec les aventures de Kid Lucky (1995) qu'on découvre l'étrange famille d'adoption du Cow-boy.

Spirou, Fantasio, Champignac : quelques amourettes par-ci, par-là. Mais rien de concret sur leur famille : Fantasio a un cousin maléfique, une tante et une cousine. Quand il hérite, c'est de son oncle. Quand on parle d'un membre de la famille Champignac, il s'agit de son neveu Aurélien.
Ce n'est que dans les aventures du Petit Spirou (commencée en 1990, une série précurseur de ce genre nouveau) qu'on découvre la truculente famille de Spirou. (A noter que l'idée originale date tout de même de 1983 avec l'album La Jeunesse de Spirou, où l'idée de la famille de groom était évoqué de manière humoristique, sans être particulièrement développée)

Tintin, Haddock Tournesol : tout ce qu'on sait de leur famille, c'est que Tournesol n'a pas de sœur. Bien sûr, le chevalier François de Hadoque fait une apparition remarquable, mais il reste un ascendant très éloigné.

Les personnages Disney : Mickey est simplement amoureux transi de Minnie depuis longtemps. Sur leur famille, on ne connait que des cousins-cousines, qui ne font que quelques rares apparitions, et les neveux de Mickey Jojo et Bichou.
Pour les canards, c'est plus étoffé : Donald est l'oncle de Riri Fifi et Loulou, alors que Picsou est son oncle. Ajouté à ça qu'outre sa propre fiancée éternelle, il a aussi une cohorte de cousin (et une grand mère). Mais on ne vois jamais les pères et mères
Par la suite, la publication importante d'histoires de Disney me donnera tord (Mickey, Minnie, Donald, Dingo, Picsou... tous finiront par avoir des parents) Surtout que pour les besoin de La Jeunesse de Picsou, Don Rosa est obligé de créer un arbre généalogique de la famille des canards qui est depuis considéré par beaucoup comme canonique.

Je pourrais continuer (Tif et Tondu, Blake et Mortimer, Johan et Pirlouit, et surtout les schtroumpfs). A titre d'exception, on peut citer Jo, Zette et Jocko, où le jeune âge des protagonistes pousse l'auteur à faire intervenir la famille.

Il est vrai en revanche que les personnages de BD à gags ont souvent une famille (ce qui est normal : le gag est centré autour du quotidien du personnage, et non sur l'aventure qu'il va vivre.)
________________________

©Hergé/Moulinsart 2010

Les membres suivants remercient monsieur Li pour ce message :
Sonia (31/01/13)
Revenir en haut
Sonia
Aide de camp du Général Alcazar
Aide de camp du Général Alcazar

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2012
Messages: 1 592
Pays: Canada
Région: Québec
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 01:54 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Merci M. Li Smile J'ajouterais ces exemples familiaux dans les Astérix :

''Astérix et les Normands'' : Le neveu d'Abraracourcix et Bonemine est très impliqué dans l'histoire (son prénom était Goudurix si ma mémoire est bonne).

''La Serpe d'Or'' : Astérix et Obélix vont délivrer Amérix, le cousin d'Obélix. Ce dernier a la tête d'Obélix et le physique d'Astérix.

''Astérix chez les Bretons'' : C'est cette fois-ci pour fournir la potion magique au village de Jolitorax, le cousin breton d'Astérix, qu'ils partent à l'aventure.


La notion de familles immédiates et de couples est quand même bien présente dans le village :

Le couple des marchands de poisson, Ordralphabétix et Ielosubmarine, dont on voit quelquefois les jeunes enfants, tout ce qu'il y a de plus famille directe.

Le couple du forgeron Cétautomatix, on voit parfois leurs enfants jouer et se disputer avec les enfants des poissonniers, c'est tout à fait familial.

Évidemment le couple Abraracourcix et Bonemine, dont Bonemine parle régulièrement de sa famille d'origine (mère, frère, etc.), surtout quand ils se disputent.

Le couple Falbala et Tragicomix dans ''Astérix légionnaire''. C'est parce qu'il est le fiancé de Falbala qu'Astérix et Obélix partent le délivrer des Romains.

Et pour finir, Agécanonix le doyen du village, dont l'épouse semble avoir 30 ans de moins que lui....
Revenir en haut
monsieur Li
Patron du Lotus bleu
Patron du Lotus bleu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 5 379
Emploi: écornifleur à roulettes
Localisation: chez les fils du Dragon
Pays: France
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 07:16 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Diantre ! Il me semblait bien que j'oubliais quelque chose... Mais je ne pensais vraiment pas que ce serait une série aussi importante. ça en dit long sur le désamour que je peux ressentir pour cette série Confused

Merci d'avoir réparer mon erreur Sonia. A titre de complément, je citerai juste l'incroyable Cléopatre, dont le caractère volcanique a ecclipsé la beauté, ce qui lui a permit de passer avec succès la censure de 1965.

Toutefois, il faut noter un fait important : Astérix naît bien après les séries d'aventure classiques. Elle est conceptuellement plus moderne que Tintin (qui est en perte de vitesse définitive à l'époque), et ne cessera de se moderniser, en faisant intervenir des personnages féminins et des membres du village pour satisfaire aux gags ("il est pas frais mon poisson ?!?").
________________________

©Hergé/Moulinsart 2010

Les membres suivants remercient monsieur Li pour ce message :
Sonia (31/01/13)
Revenir en haut
Blizzard
Homme de main de Rastapopoulos
Homme de main de Rastapopoulos

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2011
Messages: 114
Pays: France
Région: Centre
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 17:15 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Sonia a écrit:
Merci M. Li Smile J'ajouterais ces exemples familiaux dans les Astérix :

''Astérix et les Normands'' : Le neveu d'Abraracourcix et Bonemine est très impliqué dans l'histoire (son prénom était Goudurix si ma mémoire est bonne).

''La Serpe d'Or'' : Astérix et Obélix vont délivrer Amérix, le cousin d'Obélix. Ce dernier a la tête d'Obélix et le physique d'Astérix.

''Astérix chez les Bretons'' : C'est cette fois-ci pour fournir la potion magique au village de Jolitorax, le cousin breton d'Astérix, qu'ils partent à l'aventure.


La notion de familles immédiates et de couples est quand même bien présente dans le village :

Le couple des marchands de poisson, Ordralphabétix et Ielosubmarine, dont on voit quelquefois les jeunes enfants, tout ce qu'il y a de plus famille directe.

Le couple du forgeron Cétautomatix, on voit parfois leurs enfants jouer et se disputer avec les enfants des poissonniers, c'est tout à fait familial.

Évidemment le couple Abraracourcix et Bonemine, dont Bonemine parle régulièrement de sa famille d'origine (mère, frère, etc.), surtout quand ils se disputent.

Le couple Falbala et Tragicomix dans ''Astérix légionnaire''. C'est parce qu'il est le fiancé de Falbala qu'Astérix et Obélix partent le délivrer des Romains.

Et pour finir, Agécanonix le doyen du village, dont l'épouse semble avoir 30 ans de moins que lui....


Hop hop hop papillon, j'emet un bémol concernant Asterix et Obelix puisque leurs parents apparaissent dans l'album "Asterix et la Traviata". Oui bon, ce n'est pas une référence, mais quand même...


Donc, on peut dire que ce n'est pas une règle de ne pas faire apparaitre la famille proche dans la bd, mais plutôt une coutume... assez curieuse d'ailleurs!
Les membres suivants remercient Blizzard pour ce message :
Sonia (31/01/13)
Revenir en haut
Sonia
Aide de camp du Général Alcazar
Aide de camp du Général Alcazar

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2012
Messages: 1 592
Pays: Canada
Région: Québec
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 19:27 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

C'est que je n'ai connu que les albums Astérix vraiment écrits par René Goscinny. Lorsque le dessinateur Uderzo a pris la relève pour les textes après le décès de Goscinny, ça ne m'a pas vraiment plu et je n'ai pas continué à suivre la série. J'avais entendu parler de ce que tu dis par contre, que leurs parents étaient apparus dans les albums post Goscinny.

Pour la question de coutume plutôt que règlement concernant la présence de famille proche, j'ai l'impression comme dit M. Li que c'est aussi beaucoup une question d'époque, les Tintin ayant précédé les Astérix. Ironiquement, l'importance de la famille et de toute la hiéarchie et les statuts que cela impliquait, c'était pourtant encore plus présent dans les années 30 (les premiers Tintin) que dans les années 60 (les premiers Astérix). C'est donc un intéressant paradoxe que l'individualité soit si présente dans des albums créés à une époque où l'importance familiale plutôt qu'individuelle était omniprésente.
Revenir en haut
Blizzard
Homme de main de Rastapopoulos
Homme de main de Rastapopoulos

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2011
Messages: 114
Pays: France
Région: Centre
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 20:11 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

En voilà un vaste débat, mais qui nous éloigne du topic de base.


Si tu penses que tu as matière à discuter, je te laisse créer un sujet en conséquence ^^
Revenir en haut
monsieur Li
Patron du Lotus bleu
Patron du Lotus bleu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 5 379
Emploi: écornifleur à roulettes
Localisation: chez les fils du Dragon
Pays: France
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 21:12 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Tu as raison de le faire remarquer. Mais bon, ces parents apparaissent dans un album ... de 2001 Mr. Green On est déjà sorti de la période classique de la Bd depuis un moment.
Disons que les aventures commencent comme des aventures classiques, mais contrairement à celle-ci, Asterix commence sa carrière tard, et se permet donc de suivre l'évolution des mœurs au fil des albums. Ajoute à ça que c'est une BD assez spéciale. L'ambiance est celle d'une BD de gag, mais le style de narration est celui des séries d'aventures classiques.

J'ajouterais méchamment que Goscinny a encore brillamment illustré son manque de talent dans la conception d'un sénario, en écrivant une intrigue plate : on nous présente la famille des gaulois. Bah c'est cool, mais on aimerait bien qu'elle serve à quelque chose (Et sérieusement, expliquez moi pourquoi, alors qu'ils vivaient à l'origine dans le seul village résistant à l'occupation romaine, ils ont décidé de partir ouvrir un magasin minable en zone occupée Neutral Y'a pas comme une incohérence ?)

De toute façon, j'ai l'impression que les séries "classiques" qui ont survécus sont amenées à céder à la modernité : les héros sont forcés de redevenir enfants dans des séries annexes. Spirou s'est même trouvé une femme (qui a effacé de sa mémoire toutes ses autres fiancées : celles qui étaient attirantes, celles qui avaient de la personnalité...), dans l'histoire la plus nullissime et odieuse de toute sa carrière.
On dirait que la case "famille", loin d'être l'exception, est aujourd'hui devenu un nouveau défouloire. Il faut croire qu'on s'est rendu compte que ça plaisait au lectorat.

Sonia a écrit:
Ironiquement, l'importance de la famille et de toute la hiéarchie et les statuts que cela impliquait, c'était pourtant encore plus présent dans les années 30 (les premiers Tintin) que dans les années 60 (les premiers Astérix). C'est donc un intéressant paradoxe que l'individualité soit si présente dans des albums créés à une époque où l'importance familiale plutôt qu'individuelle était omniprésente.
Intéressante remarque. Je crois que ça s'explique surtout par le fait qu'on n'a pas besoin de famille pour raconter une aventure. Au contraire, la famille est sensé retenir celui qui part à l'aventure en lui faisant valoir les dangers, en s'inquiétant et en pleurant à chaudes larmes. Ils deviennent un frein, une source de tristesse pour le lecteurs, et fait ressortir le côté négatif de l'aventure.
________________________

©Hergé/Moulinsart 2010

Les membres suivants remercient monsieur Li pour ce message :
Sonia (04/02/13)
Revenir en haut
Perle
Membre de l'équipage du Sirius
Membre de l'équipage du Sirius

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 409
Emploi: Egyptologue
Pays: France
Région: Bretagne
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 00:28 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Il y a le beau frère dAbraracourcix et le frère de Bonemine, je rajoute son nom en complément de ce que dis Sonia : Homéopatix dans "les laurier de César"

Abraracourcix a un frère également : Océanonix mais je crois qu'il est seulement cité dans "Astérix et les normands" sauf erreur de ma part

Sonia : oui c'est bien Goudurix le neveu du chef (gout du risque) la signification de son nom est ironique car c'est en fait un grand froussard

Li tu n'aime pas Astérix moi ça va ce n'est pas ma série préféré mais c'est quand mème cool de temps en temps.

Citation:


Intéressante remarque. Je crois que ça s'explique surtout par le fait qu'on n'a pas besoin de famille pour raconter une aventure. Au contraire, la famille est sensé retenir celui qui part à l'aventure en lui faisant valoir les dangers, en s'inquiétant et en pleurant à chaudes larmes. Ils deviennent un frein, une source de tristesse pour le lecteurs, et fait ressortir le côté négatif de l'aventure.


je suis tout a fait d'accord avec cette remarque.Je n'aime pas trop qu'on mette de la famille surtout aux héros.J'aime quand on voit la personnalité unique du personnage tout au long de l'aventure.Je dis ça parce que par exemple les parents D'Astérix et Obélix, ils se resemblent(enfin normal mais ce n'est pas ça que je veux dire) et Amérix qui ressemble aussi à Obélix et Astérix ça fait l'auteur qui se foule pas je trouve.On peut y faire des petties ressemblances mais pas des grosses parce que le père d'Astérix ça fait vraiment Astérix en vieux quoi.Enfin bon c'est le style de la caricature aussi.

C'est comme si on mettait Totor dans les aventures de Tintin (si on considère que c'est un perso à par entière et non une évolution de Tintin) en cousin par exemple.Un jeune avec une téte ronde et une sorte de houpette.

Je me demande si pour Tintin ce n'est pas mieux comme ça, qu'on ne parle pas de sa famille.
Bref, la personnalité du héros ou des autres personnages c'est important.
________________________
Tintin c'est le plus grand des reporters avec son p'tit chien qui court comme Tintin, malin comme Tintin.
Les membres suivants remercient Perle pour ce message :
Sonia (04/02/13)
Revenir en haut
Perle
Membre de l'équipage du Sirius
Membre de l'équipage du Sirius

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2011
Messages: 409
Emploi: Egyptologue
Pays: France
Région: Bretagne
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 11:47 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

 
Citation:
En voilà un vaste débat, mais qui nous éloigne du topic de base.



oui merci de rappeler cette info, c'était mon topic mais ce n'est pas grave, pour ma part ça ne me gène pas Wink .
C'est pour les autres comme les modos par exemple est-ce qu'on peut bifurquer sur d'autre sujets que le sujet principal.
________________________
Tintin c'est le plus grand des reporters avec son p'tit chien qui court comme Tintin, malin comme Tintin.
Revenir en haut
Simonie
Vieil ami du capitaine
Vieil ami du capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2012
Messages: 2 626
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 11:48 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Perle a écrit:
C'est comme si on mettait Totor dans les aventures de Tintin (si on considère que c'est un perso à par entière et non une évolution de Tintin) en cousin par exemple.Un jeune avec une téte ronde et une sorte de houpette.

Mais ça a été fait, merci à Stocko, créateur du personnage Rotor (Pastiche de Totor) et au défunt Forum TP ... Wink


________________________
Attention, n'oublions pas le "©Hergé/Moulinsart 2012". Sinon ...

Revenir en haut
monsieur Li
Patron du Lotus bleu
Patron du Lotus bleu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 5 379
Emploi: écornifleur à roulettes
Localisation: chez les fils du Dragon
Pays: France
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 4 Fév - 23:31 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Perle a écrit:
 oui merci de rappeler cette info, c'était mon topic mais ce n'est pas grave, pour ma part ça ne me gène pas Wink .
C'est pour les autres comme les modos par exemple est-ce qu'on peut bifurquer sur d'autre sujets que le sujet principal.

Afin de conserver son intégrité à ton sondage (et pour rendre plus lisible cette discussion), j'ai quand même créé un sujet à part. Okay
________________________

©Hergé/Moulinsart 2010

Revenir en haut
Blizzard
Homme de main de Rastapopoulos
Homme de main de Rastapopoulos

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2011
Messages: 114
Pays: France
Région: Centre
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 18:29 (2013)    Sujet du message: La famille dans la BD Répondre en citant

Ah ce Simonie, il trouvera toujours un moyen par n'importe quel sujet de revenir sur les pastiches  Laughing
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:59 (2017)    Sujet du message: La famille dans la BD

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventures de Tintin Index du Forum -> Autour de Tintin -> Les autres séries en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

TOUS DROITS RESERVES Les Aventures de Tintin / le forum des tintinophiles
© 2009-2012 Les Aventures de Tintin / le forum des tintinophiles.
Forum non-officiel sur les aventures de Tintin.
Tintin est une marque déposée © Hergé / Moulinsart 2012
Toutes les images incluses dans ces pages sont la propriété exclusive de leurs auteurs, ayant droits et/ou éditeurs.
Elles ne sont ici qu'a titre de réference ou d'illustration. Si les propriétaires le désirent, elles seront retirées immédiatement.