Les Aventures de Tintin Index du Forum


 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

René Goscinny

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventures de Tintin Index du Forum -> Autour de Tintin -> Les autres séries en BD
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rodrigo Tortilla
Domestique du château
Domestique du château

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 655
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû - 09:42 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

En novembre prochain, cela fera 40 ans que s'acheva le scénario du grand René, prétexte à de multiples hommages (il faut s'attendre aux marronniers des magazines Historia, Lire, Express & Co).

Parmi les probablement plus intéressants, une expo de la Cinémathèque Française "Goscinny et le cinéma", occasion de rappeler que sa contribution au 7ème art ne se limita pas aux adaptations des aventures d'Astérix ou Lucky Luke (sans parler de toutes les occasions qu'il aura eu de faire la toupie dans sa tombe, le pauvre, jusqu'à ce qu'enfin un Astier ré-hausse le niveau à la hauteur du maître). Puisqu'il fut aussi le collaborateur n°1 de son grand pote Pierre Tchernia sur ses deux premiers (et comme pas par hasard ses deux meilleurs) films : Le viager et Les Gaspards (le succès phénoménal du premier a complètement occulté le second et c'est dommage car il est super sympa, tout comme sa distribution avec en prime, comme souvent chez Goscinny, une lecture à plusieurs niveaux, notamment sociologique). Et ce n'est pas non plus un hasard si l'on doit à cet autre "Mr Cinéma" que fut Claude-Jean Philippe l'une des premières études sérieuses sur cet immense scénariste, dialoguiste et créateur d'univers (en 1976, dans la fameuse petite collection carrée Seghers).

http://www.cinematheque.fr/cycle/goscinny-et-le-cinema-402.html

Et un documentaire co-produit et diffusé par Arte : ''Goscinny : Mon oncle d'Armorique''.



Anglaigus voulait le nommer Paris 2, mais il n'y a qu'un seul Paris...
J'ai décidé de lui donner le nom de : ''Domaine de Dieu''... Ça encouragera les clients.

________________________
CASTA FIORE -> CAST(r)A(t) -> chaste -> Casterman

Benoît Peeters "Lire Tintin : Les Bijoux ravis" (Les Impressions Nouvelles) p. 201
Les membres suivants remercient Rodrigo Tortilla pour ce message :
TonnerDeBrest (29/08/17), Indy_Yan (29/08/17), ARCHI BOLD (29/08/17)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Aoû - 09:42 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Indy_Yan
Assistant du professeur Tournesol
Assistant du professeur Tournesol

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 788
Emploi: Auteur
Pays: France
Région: Rhône-Alpes
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû - 12:21 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Merci pour ces Gaspards, justement j'ai (rerere)vu Le Viager la semaine dernière et j'ignorais qu'il y avait un autre film écrit par les 2 compères et amis Very Happy
________________________
Trois jours, Sire et nous vous amenons votre sceptre, pieds et poings liés, nous le jurons !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodrigo Tortilla
Domestique du château
Domestique du château

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 655
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû - 13:04 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Indy_Yan a écrit:
Merci pour ces Gaspards, justement j'ai (rerere)vu Le Viager la semaine dernière et j'ignorais qu'il y avait un autre film écrit par les 2 compères et amis Very Happy

Il y eut d'autres collaborations Goscinny/Tchernia (hors bien sûr les dessins animés tirés d'Astérix) mais pour la télé :

http://www.ina.fr/video/CPF86632121/l-arroseur-arrose-video.html (hommage au premier gag de l'histoire du cinéma)

http://www.ina.fr/video/CPF86607545/deux-romains-en-gaule-video.html (qui comprend la première adaptation animée d'Astérix et une participation de Jean Yanne qui avait déjà joué au petit Goscinny quatre ans auparavant avec son fameux sketch en latin de cuisine et commettra bien plus tard "2h moins le quart avant JC'')
________________________
CASTA FIORE -> CAST(r)A(t) -> chaste -> Casterman

Benoît Peeters "Lire Tintin : Les Bijoux ravis" (Les Impressions Nouvelles) p. 201
Les membres suivants remercient Rodrigo Tortilla pour ce message :
Indy_Yan (29/08/17)
Revenir en haut
Rodrigo Tortilla
Domestique du château
Domestique du château

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 655
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû - 13:13 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

C'est idiot mais je réalise à l'instant que dans les deux films de Tchernia scénarisés par Goscinny apparait dans de petits rôles un jeune acteur dont la carrière décollera d'un coup juste un mois après la sortie des Gaspards et qui incarnera 1/4 de siècle plus tard un certain Gaulois un peu enveloppé...
________________________
CASTA FIORE -> CAST(r)A(t) -> chaste -> Casterman

Benoît Peeters "Lire Tintin : Les Bijoux ravis" (Les Impressions Nouvelles) p. 201
Revenir en haut
Indy_Yan
Assistant du professeur Tournesol
Assistant du professeur Tournesol

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 788
Emploi: Auteur
Pays: France
Région: Rhône-Alpes
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Aoû - 08:13 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Eh bien l'ignorance des Gaspards est réparée : merci Rodrigo Tortilla !

Si le film a un côté moins "abordable/populaire", dans sa trame narrative et le sujet traité, comme l'explique Rodrigo c'est très sociologique et très contemporain de son époque, avec les travaux et le béton partout, partout... (sujet qui a bien fait écho à la situation lyonnaise où, à la même période, Louis Pradel bétonnait de partout : il voulait même faire raser le quartier du Vieux Lyon. Heureusement, aujourd'hui on fait machine arrière...).

Le scénario comme les dialogues sentent la patte Goscinny, la musique est composée par Gérard Calvi (comme celle du Viager) qui est également le compositeur de bons nombres de musiques des Astérix en DA.
La distribution est savoureuse, Charles Denner en ministre fou du béton, Philippe Noiret en capitaine Némo des sous-sols, Michel Serrault en explorateur/observateur de cette communauté qui fuit la société (on peut toujours filer la métaphore de 20 000 lieues sous les mers, le personnage de Serrault ferait un parfait Aronnax) et plein d'autres acteurs (connus ou futurs connus).
________________________
Trois jours, Sire et nous vous amenons votre sceptre, pieds et poings liés, nous le jurons !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodrigo Tortilla
Domestique du château
Domestique du château

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 655
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Sep - 09:46 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Indy_Yan a écrit:
Eh bien l'ignorance des Gaspards est réparée : merci Rodrigo Tortilla !

Si le film a un côté moins "abordable/populaire", dans sa trame narrative et le sujet traité, comme l'explique Rodrigo c'est très sociologique et très contemporain de son époque, avec les travaux et le béton partout, partout... (sujet qui a bien fait écho à la situation lyonnaise où, à la même période, Louis Pradel bétonnait de partout : il voulait même faire raser le quartier du Vieux Lyon. Heureusement, aujourd'hui on fait machine arrière...).

Le scénario comme les dialogues sentent la patte Goscinny, la musique est composée par Gérard Calvi (comme celle du Viager) qui est également le compositeur de bons nombres de musiques des Astérix en DA.
La distribution est savoureuse, Charles Denner en ministre fou du béton, Philippe Noiret en capitaine Némo des sous-sols, Michel Serrault en explorateur/observateur de cette communauté qui fuit la société (on peut toujours filer la métaphore de 20 000 lieues sous les mers, le personnage de Serrault ferait un parfait Aronnax) et plein d'autres acteurs (connus ou futurs connus).

Du coup, je me le suis repassé pour vérifier que je ne l'avais pas sur-évalué (je ne l'avais pas revu depuis une dizaine d'années)... et c'est toujours aussi sympa !
Et à plus d'un moment, j'ai eu la sensation de voir une version live de certaines pages d'actualités détournées du magazine Pilote de cette époque tant l'esprit BD est omniprésent (l'escamotage du ténor, la génératrice à cyclistes, les courants d'air programmés et surtout l'hénaurme gag technique - à la Chaplin/Keaton - du renversement ministériel !!) Sans parler de certains dialogues !
Le fabuleux Denner une fois de plus exceptionnel et les doigts dans le triphasé ne peut faire penser qu'à... Chirac, alors pas encore maire de Paris mais depuis longtemps affublé (par de Gaulle) du surnom de "Bulldozer". Quant à l'autre interprète de ministre : Bernard Lavalette, avec son ton ampoulé, ses gros sourcils et son short de tennis, c'est Chaban-Delmas (il avait déjà incarné un rôle similaire dans La belle américaine de Robert Dhéry, autre grand pote de Tchernia qui lui a emprunté de nombreux membres de sa troupe pour Les Gaspards).
Franchement, on n'est pas loin de l'esprit et de la lettre de ce que fera à la décennie suivante un Terry Gilliam (qui, à la fin des 60's, fit quelques piges dans le magazine de Goscinny !)
Coïncidence amusante : je m'étais re-passé il y a peu l'autre film timbré sorti exactement au même moment et qui est lui aussi un instantané du Paris-emmental (et non "gruyère", seule erreur de Goscinny) livré aux excavapromoteurs finançimmobiliers : Touchez pas à la femme blanche de Marco Ferreri tourné à l'arrache anarchisante dans le monstrueux trou des Halles (et où joue également un Noiret de concours).
________________________
CASTA FIORE -> CAST(r)A(t) -> chaste -> Casterman

Benoît Peeters "Lire Tintin : Les Bijoux ravis" (Les Impressions Nouvelles) p. 201
Les membres suivants remercient Rodrigo Tortilla pour ce message :
Indy_Yan (01/09/17)
Revenir en haut
Indy_Yan
Assistant du professeur Tournesol
Assistant du professeur Tournesol

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2014
Messages: 788
Emploi: Auteur
Pays: France
Région: Rhône-Alpes
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Sep - 10:56 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Lorsque Charles Denner se met à la fenêtre et prend exactement la même posture que le tableau Bonaparte au pont d'Arcole en arrière-plan, c'est vraiment bien vu !

(désolé, pas de capture d'écran pour l'instant Very Happy )

Petit dialogue typiquement Goscinny, évoquant ce fameux milieu des bandits et sa présence en ville :  "Le milieu est dans le centre" Mr. Green
________________________
Trois jours, Sire et nous vous amenons votre sceptre, pieds et poings liés, nous le jurons !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rodrigo Tortilla
Domestique du château
Domestique du château

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 655
Pays: France
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Sep - 11:46 (2017)    Sujet du message: René Goscinny Répondre en citant

Indy_Yan a écrit:
Lorsque Charles Denner se met à la fenêtre et prend exactement la même posture que le tableau Bonaparte au pont d'Arcole en arrière-plan, c'est vraiment bien vu !
(désolé, pas de capture d'écran pour l'instant Very Happy )


La voici :



Et Denner éructant : "Je ne fais pas des trous, j'ordonne des excavations !!'' (la dialectique énarquée dans toute sa... creuse suffisance et sa pompe... à vide) Mr. Green

Indy_Yan a écrit:
Petit dialogue typiquement Goscinny, évoquant ce fameux milieu des bandits et sa présence en ville :  "Le milieu est dans le centre" Mr. Green


Exact. Tout comme la remarque de Serrault : ''On imagine mal d'ailleurs ce qu'était le 14ème au XVIIIème..."

Y aussi ce moment savoureux de dégustation en cave qui scella peut-être le début de l'indéfectible amitié de leveurs de coude entre Carmet et Depardieu (et je parie une entrée à vie aux hospices de Beaune qu'il ne s'agissait ni d'Antésite ni d'Evian Fruité parfum cassis durant la prise) :



________________________
CASTA FIORE -> CAST(r)A(t) -> chaste -> Casterman

Benoît Peeters "Lire Tintin : Les Bijoux ravis" (Les Impressions Nouvelles) p. 201
Les membres suivants remercient Rodrigo Tortilla pour ce message :
Indy_Yan (01/09/17), ARCHI BOLD (01/09/17)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:30 (2017)    Sujet du message: René Goscinny

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventures de Tintin Index du Forum -> Autour de Tintin -> Les autres séries en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

TOUS DROITS RESERVES Les Aventures de Tintin / le forum des tintinophiles
© 2009-2012 Les Aventures de Tintin / le forum des tintinophiles.
Forum non-officiel sur les aventures de Tintin.
Tintin est une marque déposée © Hergé / Moulinsart 2012
Toutes les images incluses dans ces pages sont la propriété exclusive de leurs auteurs, ayant droits et/ou éditeurs.
Elles ne sont ici qu'a titre de réference ou d'illustration. Si les propriétaires le désirent, elles seront retirées immédiatement.